Publié dans Blois, Culture & Média

Comment lire sans se ruiner ? (ici et ailleurs)

Lire c’est bien. Mais pour qui fréquente un peu ou plus assidûment les librairies, le constat est sans appel : Lire c’est cher. Evidemment, si on ne lit que des classiques des siècles passés, le budget lecture sera moindre. Mais dès que l’on cherche à découvrir des auteurs contemporains, il faut compter entre 8€ et 20€ par ouvrage, selon l’édition. Mon porte-monnaie en pleure encore, mon banquier aussi.

livres1
Source : Edilivre

Comment s’explique un coût aussi élevé ? Et quelles sont les solutions pour profiter de sa passion sans se ruiner ? Petit tour d’horizon… à Blois !

Lire la suite de « Comment lire sans se ruiner ? (ici et ailleurs) »

Publicités
Publié dans Culture & Média, Littérature

S’il ne fallait en choisir qu’un : « DRACULA » de Bram Stoker

Depuis mon plus jeune âge, j’aime les histoires de sorcières, de fantômes et de vampires. Cet univers si particulier, gothique dirons-nous, m’attire autant qu’il me fait peur. La littérature fantastique, quelle qu’en soit sa qualité, a nourri et nourri toujours mon imagination et mes cauchemars peuplés de ces créatures terrifiantes.

Lire la suite de « S’il ne fallait en choisir qu’un : « DRACULA » de Bram Stoker »

Publié dans Blois, Culture & Média, Littérature

J’ai lu « Retiens ma nuit » de Denis Tillinac et (contre toute attente) j’ai bien aimé

Quarante-et-un ans (très exactement) séparent Denis Tillinac et ma petite personne. J’appartiens à cette fameuse génération “Y”, lui à celle des soixante-huitards repentants.

Denis Tillinac fait partie de ces gens qui exècrent ouvertement notre époque et qui le font savoir (dans Valeurs Actuelles par exemple…). Un “vieux con” en somme. Alors lorsque je me suis mise au défi non seulement de lire son dernier roman, Retiens ma nuit (première sélection au Goncourt 2015), et en plus de le rencontrer lors d’un échange organisé par une librairie du coin, il en a fallu de peu pour que mes amies, mes collègues, ma famille et mon chat me renient sans plus de manière. Mais plus que mue par ma curiosité insatiable, je me lançais dans cette folle aventure (anthropologique) pour découvrir cette peuplade si proche et pourtant si éloignée qu’est… la bourgeoisie blésoise.

Lire la suite de « J’ai lu « Retiens ma nuit » de Denis Tillinac et (contre toute attente) j’ai bien aimé »

Publié dans Coup de sang, Culture & Média, Société(s)

Comment Moulinsart tue Tintin ?

Bien des héros survivent à leur créateur. A l’heure où Lisbeth Salander rempile pour une nouvelle mission (et peut-être d’autres encore à venir), où Corto Maltese embarque vers de nouvelles aventures et où Astérix et Obélix résistent encore et toujours à César, il y en a pourtant un qui n’a plus quitté son fauteuil depuis 1983 – année de la mort de son créateur – et qui continue cependant à faire rêver petits et grands : Tintin. Lire la suite de « Comment Moulinsart tue Tintin ? »